Wort:Alemannisch-Französisch

Us der alemannische Wikipedia, der freie Dialäkt-Enzyklopedy
Hops zue: Navigation, Suech
Zruck zum alemannische Wiktionary

Wichtige Bemerkig/ Remarque importante:

Cette page est pour l'instant une petite ébauche sans prétention d'un grand projet: rendre l'alémanique compréhensible aux francophones. Vos contributions sont attendues.

La norme est pour l'instant la suivante: entre parenthèses, la traduction la plus évidente du terme. Entre crochets {}, une tentative phonétique afin que les francophones puissent prononcer la langue alémanique. Une explication suit si nécessaire.

aatätscht[Quälltäxt bearbeite]

(ivre, joyeux, bourré)

On trouve aussi: agschlage


ds Alemannisch, alemannisch[Quälltäxt bearbeite]

(l'alémanique, alémanique)

Loin de se limiter à un dialecte local, l'alémanique est pratiqué dans 5 pays par plusieurs millions de collocuteurs, qui se répartissent en Suisse (cantons de la Suisse alémanique, auxquels il faut ajouter les cantons bilingues de Fribourg et du Valais), en Allemagne (sud du pays), en France (Alsace), au Liechtenstein et en Autriche (Vorarlberg).

ds Bärndütsch[Quälltäxt bearbeite]

{ds' beerndutsch, le ä est prononcé comme dans Bär, mais avec un ä qui traîne la patte... on trouve d'ailleurs aussi dr Bäärndütsch}

(le (dialecte) bernois)

Il forme l'un des grands sous-groupes des dialectes alémaniques en Suisse. Pratiqué dans la ville de Berne sous sa forme la plus "pure", son influence s'étend dans les cantons de Soleure, de Berne, de Fribourg, en Argovie et dans le Jura. La culture dialectale bernoise est une des plus dynamiques dans la sphère alémanique. Le folklore bernois est important, il comprend nombreuses oeuvres théâtrales, littéraires (de pièces humoristiques à la Bible), et des chanteurs. Le porte-drapeau de la culture alémanique bernoise était sans doute le chanteur Mani Matter (1936-1972).

gleitig[Quälltäxt bearbeite]

{glèitig}

(vite, rapidement)


item[Quälltäxt bearbeite]

{i-tem: marquer un léger arrêt entre le i et le t}

(ceci mis à part)

Cet adverbe est difficilement traduisible en français. Il est très utilisé en alémanique, principalement en bernois. Il est utilisé comme connecteur: item permet de passer, dans une conversation, de l'argument 1 à l'argument 2.

Exemple:


d Flöige[Quälltäxt bearbeite]

{d' fleuigue}

(la mouche, ou le noeud de papillon)


dr Oobe[Quälltäxt bearbeite]

{dr' oobe: insister sur un o ouvert}

(le soir)

A noter que les Bernois diront plutôt Aabe {dr' aabe, insister sur un o ouvert et sensiblement plus long que dans la version alémanique}.


Salli! (ou: Solly!, Salü!)[Quälltäxt bearbeite]

(salut!)

Formule de salutation amicale d'inspiration francophone. En Suisse alémanique, on observe une tendance à préférer utiliser un "hoi!" entre amis.


d Wildsou[Quälltäxt bearbeite]

{d' vildsouw}

(le sanglier)

reue[Quälltäxt bearbeite]

{reie}

(regretter)

Pour "il regrette", on dira: es reut nä Pour "elle regrette", on dire: 'es reut sä'